shadow

Les restaurants de crêpes font leur grand retour à Paris

Véritable «madeleine de Proust» pour beaucoup d’entre vous, les crêpes renvoient à des souvenirs d’enfance et à des moments festifs comme la Chandeleur ou Mardi gras.

Se déclinant en recettes sucrées ou salées, au froment ou au sarrasin, les crêpes ne se limitent heureusement plus à ces occasions particulières.

Les crêpes à Paris : une histoire ancienne :

Apparues et développées en Bretagne à partir du XIIIe siècle avec l’arrivée de la culture du sarrasin, les crêpes bretonnes, également appelées galettes selon la recette et la région de Bretagne, sont aujourd’hui présentes dans toute la France et même à l’international.

La fin de XIXe siècle marquée par l’achèvement de la ligne de chemin de fer Paris-Brest, a entraîné l’exode de milliers de bretons vers Paris.

Les parisiens ont ainsi pu découvrir les traditions bretonnes parmi lesquelles leurs fameuses galettes.

Sous forme de crêperies ambulantes ou dans des restaurants de crêpes, la gastronomie bretonne s’est ainsi exportée hors de son territoire originel. On trouve donc des restaurants de crêpes partout à Paris, près de la Tour Eiffel, près du Louvre, dans le Marais ou encore sur les Champs Elysées.

Un plaisir gourmand convivial et abordable :

Les crêpes font partie des rares produits pouvant vous accompagner tout au long d’un repas, de l’entrée au dessert.

Qu’il s’agisse d’un repas rapide à emporter ou d’un repas convivial entre amis ou en famille, la crêpe sait s’accommoder à nos différents modes de vie et envies.

Accompagnée d’une bolée de cidre, la galette bretonne classique ou plus exotique, s’adapte à tous les goûts et nous fait voyager.

Gourmands et gourmets, tous les palais se régaleront dans un restaurant de crêpes, quelles que soient leur préférence.

Si la multiplicité des garnitures des crêpes rassemble, les prix des restaurants de crêpes sont également un point fort.

Qu’il s’agisse d’une petite crêperie ambulantes proposant des crêpes à emporter ou de véritables restaurants permettant des repas complets à base de crêpes, ces produits sont accessibles à tout le monde.

Des recettes de crêpes revisitées et équilibrées :

Soucieux de proposer une alimentation saine et équilibrée à leurs clients, les restaurants de crêpes revisitent leurs recettes.

Synonyme d’authenticité et de gastronomie bretonne, la composition de la pâte à crêpes comprenant des ingrédients limités et identifiés, rassure les consommateurs.

Parfait allié pour une alimentation équilibrée (selon la garniture choisie bien entendu), les restaurants de crêpes ont adapté la classique galette bretonne (emmental, jambon, œuf) et la crêpe au caramel, en galette aux épinards, au saumon ou au chèvre et en crêpe aux fruits.

Ces nouvelles garnitures aux saveurs variées toujours plus inventives et exotiques, permettent de redécouvrir les crêpes sans se lasser.

La qualité des produits : le critère de choix d’une bonne crêperie :

Avec plus de 5000 crêperies en France, le choix quant au restaurant à crêpes où manger est vaste.

La recette des crêpes est relativement simple pourtant, toutes les crêpes ne se valent pas.

La grande différence entre les restaurants à crêpes vient des produits utilisés et de la fabrication de la pâte.

Une pâte faite maison et des crêpes confectionnées à la demande sont un gage de qualité.

Le choix de farines soigneusement sélectionnées par le restaurateur, ainsi que la fraîcheur des produits composant les crêpes sont les éléments indispensables pour savourer des crêpes de qualité.

Enfin, si les recettes traditionnelles de crêpes sont toujours à la carte, l’originalité des «spécialités» proposées par le restaurant pourra orienter votre choix selon vos goûts.

Pour ne pas être déçu, soyez donc attentifs à la qualité des produits proposés dans les restaurants de crêpes de Paris afin de profiter pleinement de votre moment de gourmandise.

La pâtisserie, un savoir-faire

Des-Crêpes-faciles-et-rapides1

Plus qu’une simple préparation culinaire, la pâtisserie requiert aussi la maîtrise parfaite de la confection des mets concoctés, sans oublier la présentation de celles-ci sur un plateau ou sur le présentoir si les petites gourmandises sont destinées à la vente. Un vrai savoir-faire, la pâtisserie est une belle aventure pour le pâtissier, mais surtout une vraie découverte pour les personnes destinées à consommer les produits élaborés. Si à l’origine, les pâtisseries étaient réservées pour le dessert, avec leurs formes, leurs très belles présentations, il est souvent difficile d’y résister et finalement, nombreux sont les personnes qui choisissent ces douceurs pour la collation.

Des pâtissiers professionnels pour vous faire découvrir l’art de la pâtisserie

Nombreux sont ceux qui sont capables de préparer un délicieux gâteau, une belle tarte, de succulentes viennoiseries, mais seulement les grands et les vrais pâtissiers sont capables d’allier goût et belle présentation. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire de dire que sans son style et sa présentation, un gâteau ou encore une tarte ne mériterait pas d’être appelé « pâtisserie ». En France comme dans tous les autres pays d’ailleurs, chaque région et chaque localité disposent d’un petit coin bien à elle où les amateurs de pâtisserie se donnent souvent rendez-vous. Pour ceux qui sont par exemple de passage dans la Loire, un petit détour dans une pâtisserie Montbrison leur permettra de faire des découvertes culinaires à couper le souffle. Pour le plaisir des grands gourmands, la localité permet d’admirer avant tout les meilleurs de la pâtisserie, mais aussi de la confiserie, de la glacerie, sans oublier celui de la chocolaterie.

 

Les essentiels dans la pâtisserie

Représentant un vrai art, la pâtisserie requiert avant tout un travail minutieux. Tout commence par le choix, puis le grammage des ingrédients. Le mélange de ces derniers nécessite des connaissances particulières. Il est donc clair qu’il ne suffit pas d’avoir les bons ingrédients et les bons matériels pour réussir à faire une bonne pâtisserie. Pour chaque pâtissier, avoir le sens de la créativité est aussi essentiel. La pâtisserie n’est donc pas seulement un copier-coller. Il ne s’agit tout simplement pas de faire ce qu’indique une recette, chaque maître-pâtissier doit être créatif et imaginatif tout en mettant en avant son savoir-faire personnel.

Tout le savoir-faire des experts en pâtisserie

Comme la pâtisserie nécessite un grand savoir-faire, il existe différents techniques que ceux qui la pratiquent doivent au moins connaître. Ce sera uniquement après avoir maîtrisé ces méthodes de base qu’il est possible de créer, puis de travailler, ses techniques et ses astuces personnelles. Sachez donc que si aujourd’hui, vous vous trouvez face à une belle vitrine plein de petits gâteaux, de tartelettes, d’éclairs ou encore de petite mousse au chocolat, c’est grâce aux savoir-faire des maîtres ou des apprenties en pâtisserie. Pour qu’une vitrine puisse être décorée de beaux entremets, il faut que chaque pièce ait fait l’objet d’un travail individuel et surtout très délicat. Entre autres, pour pouvoir offrir une petite douceur à sa convive ou à son client, en plus de la réalisation de la recette de base, un pâtissier devra maîtriser bien d’autres tâches. Déjà, il y a les découpages, les décorations, il travaillera l’association des couleurs et ira  jusqu’à travailler des pièces de décorations qui représenteront ensuite la valeur ajoutée de chaque pièce de pâtisserie.

Découverte gustative grâce à la pâtisserie

En pâtisserie, il n’est pas seulement question de faire plaisir aux yeux en mettant en avant des gourmandises pleines de charmes et attrayantes, car dans ce domaine, le goût est aussi important, voire même primordial. Pour cela, en pâtisserie, il faut savoir jouer avec la présentation, les couleurs, mais aussi la saveur. C’est pour cette raison que les parfums sont inséparables aux pâtissiers. Il peut s’agir de simple arôme, mais aussi de parfums naturels comme le chocolat, la vanille, la fraise …

En tout cas, seule la personne qui saura associer tous ces éléments de la pâtisserie sera en mesure de prouver que la pâtisserie est un vrai… savoir-faire.

 

Crêpes soufflées aux fruits des bois

  • Pour 4 personnes
  • préparation : 25 min
  • cuisson : 5 min
  • 4 crêpes sucrées
  • 4 œufs
  • 1 pincée de sel
  • 60 g de sucre
  • 25 g de farine
  • 1/2 gousse de vanille
  • 30 cl de lait
  • 150 g de fruits des bois (fraises, framboises, myrtilles…)
  1. Faites bouillir le lait avec la gousse de vanille fendue en deux.
  2. Dans un saladier, fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, puis incorporez la farine, mélangez bien. Versez le lait chaud par-dessus, mélangez et remettez le tout dans la casserole. Faites bouillir en fouettant bien, puis versez la crème dans un saladier. Réservez.
  3. Montez les 4 blancs en neige avec le sel (il ne faut pas qu’ils soient très fermes).
  4. Mélangez les fruits des bois avec la crème pâtissière, puis incorporez délicatement à la spatule les blancs en neige.
  5. Étalez les crêpes sur un plat beurré, mettez de l’appareil à soufflé sur chaque moitié. Repliez la crêpe en deux. Enfournez à 200 °C (th. 6-7) pendant 5 min environ.
  6. Une fois les crêpes gonflées, saupoudrez-les de sucre glace et servez.

Crêpes mousseuses à la cannelle et au sirop d’érable

  • Pour 4 personnes
  • préparation : 25 min
  • cuisson : 15 min
  • 3 œufs
  • 100 g de sucre
  • 80 g de beurre
  • 100 g de farine
  • 50 cl de lait
  • 4 cuillères à soupe de sirop d’érable
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 filet d’huile
  1. Faites bouillir le lait avec le beurre et la cannelle, puis laissez-le tiédir.
  2. Dans un saladier, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, puis incorporez progressivement la farine. Fouettez bien. Enfin, ajoutez le lait presque froid.
  3. Battez les blancs en neige mais pas fermes, puis incorporez-les délicatement à la pâte.
  4. Faites chauffer une crêpière avec un filet d’huile, puis versez une louche de pâte en prenant un peu de mousse avec. Laissez cuire 1 min du même côté. Elle doit caraméliser, puis roulez-la dans la poêle.
  5. Une fois toutes vos crêpes réalisées, dressez-les sur des assiettes et arrosez-les de sirop d’érable.

Crêpes Savoyardes

  • Pour 4 personnes
  • préparation : 20 min
  • cuisson : 1 h
  • 500 g de pommes de terre
  • 50 g de lardons
  • 4 oignons
  • 50 g de reblochon coupé en cubes
  • 3 œufs
  • 50 cl de crème
  • 50 g de farine
  • 50 g de beurre
  • 1 noix de beurre pour la cuisson
  • 1 filet d’huile d’olive
  • Pâte à crêpes salées
  • Sel, poivre, muscade
  1. Épluchez les pommes de terre, coupez-les en gros morceaux et faites-les cuire (départ eau froide salée) pendant 40 min environ. Égouttez- les et passez-les au presse-purée.
  2. Épluchez les oignons et émincez-les finement. Faites-les revenir à l’huile d’olive pendant 5 min, puis ajoutez les lardons, assaisonnez, couvrez et laissez confire à feu doux pendant 15 min environ.
  3. Incorporez à la purée chaude les œufs, la crème, la farine, le reblochon, la muscade et le mélange lardons-oignons confits.
  4. Faites chauffer une crêpière avec une noix de beurre et réalisez des crêpes avec l’appareil.
  5. Saupoudrez les crêpes de gruyère râpé et servez.

Crêpes italiennes

  • Pour 4 personnes
  • préparation : 20 min
  • cuisson : 20 min
  • 4 crêpes salées
  • 6 tomates
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 120 g de mozzarella
  • 80 g de parmesan
  • 8 tranches de pancetta
  • 2 échalotes hachées
  • 8 feuilles de basilic
  • 1 noix de beurre
  • 1 filet d’huile d’olive
  • Sel, poivre, muscade
  1. Ôtez le pédoncule des tomates et plongez-les 30 secondes dans de l’eau bouillante. Rafraîchissez-les. Retirez la peau, épépinez-les et coupez la chair en dés.
  2. Faites revenir l’ail et les échalotes à l’huile d’olive pendant 5 min, puis ajoutez les tomates. Laissez cuire 2 min et ajoutez le basilic émincé. Assaisonnez et réservez.
  3. Beurrez un plat creux. Étalez les crêpes. Mettez sur chaque crêpe 2 tranches de pancetta.
  4. Coupez la mozzarella en tranches fines et mettez-la par-dessus. Nappez le tout de concassé de tomates au basilic.
  5. Roulez les crêpes et posez-les dans le plat. Saupoudrez-les de parmesan et enfournez à 180 °C (th. 6) pendant 10 min environ.

Pâte à crêpes sucrées

  • Pour 16 crêpes
  • préparation : 10 min
  • cuisson : 2 min par crêpe
  • 200 g de farine 3 œufs
  • 50 g de sucre
  • 1pincée de sel
  • 40 cl de lait
  • 1/2 gousse de vanille
  • 2 cuillères à soupe d’huile (+ 1 filet pour la cuisson)
  1. Battez les œufs avec le sucre et le sel jusqu’à ce qu’ils blanchissent, puis incorporez progressivement la farine et les graines de la gousse de vanille. Ajoutez le lait et l’huile. Laissez reposer la pâte pendant 1 h.
  2. Faites chauffer une crêpière avec un filet d’huile et faites cuire vos crêpes 1 min de chaque côté.
  3. Faites cuire les autres crêpes de la même façon jusqu’à épuisement de la pâte.
  4. Disposez-les au fur et à mesure dans un plat posé sur une casserole d’eau bouillante.

N.B. : Pour des crêpes salées, supprimez le sucre et la gousse vanille

Pâte à blinis

  • Pour 12 blinis
  • préparation : 15 min
  • cuisson : 5 min par blinis
  • 100 g de farine
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à soupe de crème liquide
  • 20 cl de lait tiède
  • 10 g de levure de boulanger
  • 1 pincée de sel Beurre pour la cuisson
  1. Délayez la levure dans le lait tiède. Dans un récipient, mélangez la farine et le sel, puis creusez un puits au centre.
  2. Séparez le blanc du jaune. Dans un petit saladier, fouettez le jaune avec le lait et la levure ainsi que la crème tiédie, puis versez dans le puits et mélangez pour obtenir une pâte lisse. Laissez reposer 1 h dans un endroit chaud.
  3. Montez le blanc en neige et incorporez-le délicaiement à la pâte.
  4. Faites fondre le beurre dans une poêle, versez une petite louche de pâte sur 2 cm d’épaisseur environ. Laissez cuire à feu doux. Lorsque la surface du blinis est sèche, retournez-le et poursuivez la cuisson de l’autre côté.
  5. Faites cuire les autres blinis de la même façon jusqu’à épuisement de la pâte.
  6. Disposez-les au fur et à mesure dans un plat posé sur une casserole d’eau bouillante.

Pâte à galettes

 

  • Pour 16 galettes
  • préparation : 10 min
  • cuisson : 2 min par galette
  • 260 g de farine de sarrasin
  • 4 œufs
  • 60 cl de lait
  • 60 g de beurre fondu {+ beurre pour la cuisson)
  • 1 pincée de sel

1. Dans un récipient, mélangez la farine de sarrasin et le sel, puis creusez un puits.

2. Dans un saladier, fouettez les œufs, le lait et le beurre fondu, puis versez dans le puits et mélangez bien pour obtenir une pâte fluide. Laissez reposer 30 min.

3. Faites fondre le beurre dans une poêle, versez une petite quantité de pâte, étalez-la rapidement et laissez cuire à feu jusqu’à ce que la pâte se décolle sur le pourtour. Retournez la galette et poursuivez la cuisson de l’autre côté.

4. Faites cuire les autres galettes de la même façon jusqu’à épuisement de la pâte.

5. Disposez-les au fur et à mesure dans un plat posé sur une casserole d’eau bouillante.

Pâte à pancakes

  • Pour 12 à 16 pancakes
  • préparation : 10
  • mincuisson : 6-8 min par pancake
  • 250 g de farine
  • 3 œufs
  • 50 g de beurre (+ 50 g pour la cuisson)
  • 20 cl de lait
  • 3 cuillères à soupe de sucre
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 grosse pincée de sel

1. Dans un récipient, battez ensemble les œufs avec le sucre, le sel, 50 g de beurre fondu et le lait froid. Ajoutez-y la farine versée en pluie et la levure. Laissez reposer la pâte pendant 30 min.

2. Beurrez une poêle, puis versez-y 3 cuillères à soupe de pâte de façon à obtenir une petite crêpe épaisse. Laissez-la cuire de 2 à 3 min : des bulles apparaissent sur le dessus et les côtés se détachent. Retournez-la et laissez-la cuire encore 1 min.

3. Disposez les pancakes au fur et à mesure de leur cuisson dans un plat posé sur une casserole d’eau bouillante.